top bootstrap website design

PROCÉDURE POLYGRAPHIQUE

PROCÉDURE POLYGRAPHIQUE


LA RENCONTRE


Une fois les services de notre firme ont été retenus, le polygraphiste aura une rencontre ou une conversation téléphonique avec le demandeur de l’examen polygraphique, également appelé « le client ». Lors de cette rencontre, tous les faits de la cause sous enquête seront divulgués et discutés. Le client devra fournir de bonnes informations au polygraphiste, ceci servira de fondation pour l’examen polygraphique. Le client devra avoir établi auparavant tous les faits de la cause par voie d’une enquête profonde et rigoureuse.


La date et l’heure de l’examen polygraphique seront fixées.


L’EXAMEN POLYGRAPHIQUE


Un examen polygraphique comprend trois phases distinctes :


1) Entrevue pré-épreuve polygraphique (Collecte d’information);

2) Examen polygraphique (Collecte de données);

3) Entrevue post-épreuve polygraphique (Analyse de données).


1. ENTREVUE PRÉ-ÉPREUVE POLYGRAPHIQUE (Collecte d’information)


        Lors de la première phase, le polygraphiste :


  • informera le sujet que la procédure polygraphique sera enregistrée sur bandes audio et vidéo;


  • complétera les documents requis;


  • s’assura que le sujet comprend pourquoi on lui demande de subir un examen polygraphique dans le dossier concerné;


  • répondra aux questions que le sujet pourrait avoir;


  • avisera le sujet de ses droits constitutionnels, de son droit au conseil d’un avocat et de l’action volontaire de l’examen polygraphique;


  • fournira une explication détaillée sur la procédure polygraphique, ainsi que l’instrument polygraphique et ses composantes;


  • établira les antécédents physiques, psychologiques et physiologiques du sujet afin de déterminer si ce dernier ou cette dernière est apte à subir un examen polygraphique;


  • obtiendra la version des faits du sujet relativement à l’évènement sous enquête;


  • formulera et révisera toutes les questions qui seront posées lors de l’examen polygraphique.


L’INSTRUMENT POLYGRAPHIQUE


L’instrument polygraphique recueille, mesure et enregistre les données physiologiques obtenues de trois systèmes majeurs dans le corps humain.


i) Système cardiovasculaire : Fréquence cardiaque, pression sanguine, volume sanguin;

ii) Système respiratoire : Activité respiratoire;

iii) Système électrodermal : Activité des glandes sudoripares.


Suite à l’entrevue pré-épreuve polygraphique, le polygraphiste placera divers composants indolores sur le corps du sujet afin de connecter ce dernier ou cette dernière à l’instrument polygraphique. Ces composants sont munis de capteurs servant à recueillir les données physiologiques contrôlées par le système nerveux autonome lorsque le sujet répond à une série de questions posé lors de l’examen polygraphique.


Les composants :


  • Un brassard de tensiomètre, appliqué à la partie supérieure du bras gauche afin d’obtenir un tracé continuel de l’activité cardiovasculaire;


  • Deux tubes en caoutchouc convolutés (pneumographes), placés sur le thorax et l’abdomen afin d’obtenir un tracé continuel de l’activité respiratoire;


  • Deux électrodes (galvanomètres), placées sur deux doigts de la main droite afin d’obtenir un tracé continuel de l’activité des glandes sudoripares.


TEST DE CALIBRATION


Avant de débuter l’examen polygraphique, le polygraphiste effectuera un test de calibration. Le but de ce test est :


i) d’induire ou de renforcer dans la personne l'attente que le polygraphe peut déterminer avec

     précision la véracité de ses réponses;


ii) d’obtenir des tracés adéquats de la physiologie de la personne afin de s’assurer que ce dernier ou

     cette dernière est apte à subir un examen polygraphique;


iii) de confirmer le bon fonctionnement de l’instrument polygraphique au moment de l’examen.


2. EXAMEN POLYGRAPHIQUE (Collecte de données)


L’examen polygraphique a lieu durant cette deuxième phase. Juste avant de commencer l’examen, le brassard de tensiomètre sera gonflé à une pression de 60 mmHg. Le polygraphiste posera ensuite la série de questions qui a été formulée et révisée lors de l’entrevue pré-épreuve. Cette série de questions sera posée à au moins trois reprises. Lorsque le sujet répond aux questions, les réactions physiologiques de ce dernier ou cette dernière sont recueillies, mesurées et enregistrées par l’instrument polygraphique.


Le sujet aura une période de relaxation d’environ deux minutes entre chaque série de questions.


3. EXAMEN POST-ÉPREUVE POLYGRAPHIQUE (Analyse de données)


   Lors de cette dernière phase, le polygraphiste analysera les données physiologiques utilisant un

   système de quantification numérique et l’un des résultats suivants sera rendu :


   Aucune réaction mensongère : La personne dit la vérité.


   Réactions mensongères : La personne ne dit pas la vérité.


   Non concluant : L’évaluation des données physiologiques est non concluante.


   Le polygraphiste informera et discutera ensuite du résultat avec le sujet. Si les données 

   physiologiques démontrent des réactions de la part du sujet à l’une ou à plusieurs des questions, 

   ce dernier ou cette dernière aura l’opportunité d’expliquer ces réactions.


RAPPORT D’EXAMEN POLYGRAPHIQUE


Suite à l’examen polygraphique, le polygraphiste fournira un compte-rendu verbal au client. Un rapport écrit, détaillant l’information reçue lors de la procédure polygraphique et le résultat de l’examen, suivra en temps opportun.


SYSTÈMES ET MÉTHODOLOGIE


Tous nos examens polygraphiques sont administrés conformément au Code d’éthique et aux Normes et principes de pratique requis par l’American Polygraph Association et l’Association canadienne des policiers polygraphistes.


Notre firme utilise des instruments à la fine pointe de la technologie développés par Limestone Technologies, Inc., et par Lafayette Instrument Company.